Vous êtes témoin d’un accident? Voici ce que vous devez faire

Epilepsie: entre mythe et réalité
7 février 2018
10 moyens efficaces pour contracter la fièvre typhoide
19 février 2018
Tout montrer
  • 71
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
    72
    Partages

Les accidents de la voie publique ? On n’en parlera jamais assez et dans le même temps il suffit de peu de mots pour décrire ce de quoi il s’agit. Dans la suite de mon billet, je désignerai Accident de la Voie Publique par AVP.

Plusieurs fois nous avons étés témoins d’un AVP : un corps allongé sur la chaussée recouverte de sang au milieu de débris de matériaux provenant de l’impact avec une immense foule tout autour….

un corps allongé sur la chaussée recouverte de sang au milieu de débris de matériaux provenant de l’impact avec une immense foule tout autour, nous avons tous déjà vu ça Click To Tweet

Au Bénin, selon les statistiques du Centre National de Sécurité Routière, environ 3296 cas d’accidents de la voie publique ont étés enregistrés en 2016 avec en moyenne 700 morts.

#Bénin, 3296 cas d’accidents de la voie publique ont étés enregistrés en 2016 avec en moyenne 700 morts. Click To Tweet

Lorsque les mesures de sécurité routière n’ont pas permis de prévenir l’accident et qu’on y assiste, on se retrouve perdu entre agir tout en se demandant en quoi faisant, suivre le ‘’spectacle’’ ou alors simplement continuer notre chemin. Nous oublions que notre décision et notre attitude à ce moment précis peuvent sauver la vie d’un homme. Pour celui qui est couché sur cette chaussée, le temps est précieux ! Une minute de trop peut faire la différence entre la vie et la mort. Une petite action aussi minime qu’elle puisse paraître peut induire de grandes conséquences : C’est l’effet papillon.

 

Que faut-il donc faire lorsque vous êtes témoin d’un AVP ?

Certainement pas vous comporter en ‘’spectateur’’ ou continuer votre chemin.

Découvrons ensemble ce qu’il a lieu de faire :

  • Pas de panique 

Vous ne rêvez pas, il vient de se produire un accident. Ne vous alarmez pas outre mesure et garder votre calme autant que possible. Ce n’est que comme cela que vous pourrez être utile à celui qui est allongé là.

Protéger- Alerter-Secourir (PAS) et dans cet ordre. Pas un pas sans le PAS!!!!

  • Protégez-vous et évitez le ‘’sur-accident’’

Évitez de vous mettre sur la chaussée au risque de vous faire percuter.

Balisez la circulation à l’aide de moyens de signalisation : les triangles en l’occurrence en les posant à 200 mètres environs du lieu de l’accident afin d’éviter qu’il y ait un sur-accident.

Veillez à couper le contact des véhicules afin d’éviter le risque d’incendie.

En cas d’accident certaines erreurs sont à éviter lorsque nous voulons aider les blessés :

Evitez de faire une extraction forcée des victimes avec des mouvements de torsion. Click To Tweet Eviter d’enlever le casque d’un motocycliste au risque d’aggraver une probable lésion de la colonne cervicale. Click To Tweet

Les attroupements massifs autour des victimes sont à proscrire, non seulement ils ne font qu’augmenter la panique, mais ils exposent les ‘’spectateurs’’  à beaucoup de risques et peuvent même être responsables d’une asphyxie de la victime.

Les attroupements massifs autour des victimes sont à proscrire, ils ne font qu’augmenter la panique, exposer les ‘’spectateurs’’ et peuvent même être responsables d’une asphyxie de la victime. Click To Tweet Eviter de déplacer les victimes au risque d’aggraver leurs lésions sauf si ces victimes sont au milieu de la chaussée ou dans une voiture sur le point de prendre feu. Click To Tweet
  • Aidez la victime

Une fois toutes les mesures précédentes respectées, il faut :

Rassurer la victime et engager une conversation avec elle Click To Tweet La recouvrir afin de la maintenir au chaud Click To Tweet

La mettre en Position Latérale de Sécurité (PLS) pour lui permettre de respirer convenablement et lui ‘’éviter’’ de se noyez dans son sang

Si le blessé est inconscient et ne respire plus vous devez assurer la liberté des voies aériennes supérieures avec la PLS puis commencer une ventilation artificielle associée à des compressions thoraciques en cas d’arrêt cardiaque.

En cas d’hémorragie faites une compression à l’aide d’un vêtement afin d’arrêter le saignement. Click To Tweet

Ensuite…… patientez, les secours sont en route. Vous venez d’aider une vie. Souriez Vous venez d’être un Héros . 🙂

 

Yannick K-M

 

Le blog de Arayaa, tout ce que votre médecin n’a pas le temps de vous expliquer en consultation!


  • 71
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
    72
    Partages
arayaa
arayaa
Arayaa fait le pari de l'alphabétisation médicale de masse en Afrique, seul gage pour avoir des citoyens au plein de leurs potentiels afin de relever les défis de développement de l'Afrique, le continent de tous les enjeux!