Je participe à la lutte contre le SIDA

VIH/SIDA en 2017: 10 faits et chiffres
1 décembre 2017
Arthrose: 4 raisons de faire du sport
10 décembre 2017
Tout montrer
  • 55
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    55
    Partages

Le VIH/SIDA est considéré (à tord?) comme le fléau de notre siècle. Le 1er Décembre de chaque année est consacré à la lutte contre le SIDA. En 2016, 36,7 millions de personnes dans le monde vivaient avec le VIH et 20,9 millions étaient sous traitement à la mi-2017. Le thème de cette année est celle de la ”Couverture sanitaire universelle au profit des personnes touchées par le VIH”.

Vous, vous pouvez contribuer maintenant à atteindre l’objectif de mettre fin au SIDA en 2030. Il suffit de vous engager à insister sur un moyen de prévention de votre choix en partageant cet article à 10 personnes autour de vous!

 

Le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine) infecte les cellules du système immunitaire qui sont les gendarmes de notre corps.

Ce faisant, il empêche l’organisme de se défendre contre les infections et les maladies. Le terme de SIDA (Syndrome d’Immunodéficience Acquise) fait référence aux stades les plus avancés de l’infection à VIH, définis par la survenue des infections opportunistes ou cancers liés au VIH. Pour mieux lutter contre cette infection, il faut d’abord savoir comment elle se transmet.

Le VIH peut se transmettre de plusieurs façons:

  • à l’occasion de rapports sexuels (vaginaux ou anaux) non protégés ou de contacts bucco-génitaux avec une personne infectée;
  • par une transfusion de sang ou de produits sanguins contaminés ou par la transplantation de tissus contaminés;
  • en cas d’échange de solutions ou de matériel d’injection (aiguilles ou seringues) contaminés ou de matériel contaminé utilisé pour le tatouage;
  • par l’utilisation de matériel chirurgical contaminé ou d’autres instruments piquants ou coupants (coiffure, manicure…);
  • de la mère à l‘enfant pendant la grossesse, l’accouchement ou l’allaitement au sein.

 

Voici comment éviter la transmission du VIH.

  1. avoir des rapports sexuels à moindre risque: fidélité ou préservatifs systématiquement;
  2. se soumettre à un dépistage régulier tous les 3 mois , et se faire traiter le cas échéant le plus tôt possible.
  3. éviter de s’injecter des drogues;
  4. veiller à tester préalablement le sang et les produits sanguins pour détecter la présence éventuelle du VIH;
  5. s’adresser pour une circoncision masculine volontaire à un service médical;
  6. éviter l’utilisation collective d‘objets piquants ou tranchants (tondeuse, lame, aiguilles…)
  7. en cas d’infection par le VIH, commencer une thérapie antirétrovirale le plus tôt possible dans son propre intérêt et pour éviter une transmission du virus à d’autres (partenaire, enfants).

Partagez en insistant sur le(s) moyen(s) de prévention qui pourra(ont) avoir le plus d’impact sur dix personnes que vous connaissez. Jouez votre partition maintenant!

 

 

Le blog de Arayaa, tout ce que votre médecin n’a pas le temps de vous expliquer en consultation!

 

 


  • 55
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    55
    Partages
Docteur G
Docteur G
Dr G est un médecin béninois passionné de médecine préventive. Pour lui, il ne faut pas attendre le malade derrière un bureau de consultation; il faut plutôt agir en amont de la maladie en lui montrant les bonnes pratiques pour conserver sa santé.