L’endométriose, ennemie redoutable et méconnue de la femme

Sucre blanc, sucre roux: comment choisir son sucre?
1 mars 2018
Les 10 cadeaux inestimables que vous devez offrir à vos reins!
6 mars 2018
Tout montrer
  • 66
  • 27
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    93
    Partages

Hillary Clinton, Lorie, Imany, Pamela Anderson….voilà autant de personnalités publiques qui ont révélé souffrir ou avoir souffert d’endométriose. Cette maladie gynécologique chronique touche environ une femme sur dix en âge de procréer. Peu ou tardivement diagnostiquée, elle cause d’énormes souffrances à la femme qu’il s’agisse de douleurs violentes du bas-ventre ou d’infertilité.

L’endométriose, qu’est-ce que c’est?

Le tissu qui tapisse l’intérieur de l’utérus est appelé endomètre. Ce dernier augmente de volume à chaque cycle sous l’effet des oestrogènes. À la fin du cycle (s’il n’y a pas eu fécondation), une partie du tissu est évacuée par les règles.

L’endométriose se caractérise par la formation de tissu d’endomètre, en dehors de l’intérieur de l’utérus. Le plus souvent, il se forme autour de l’utérus, ou dans les trompes ou sur les ovaires. Plus rarement, il se retrouve sur les organes avoisinants, comme les intestins, la vessie ou les reins. Enfin, exceptionnellement, il peut se former à des endroits très éloignés de l’utérus, comme les poumons, les bras ou les cuisses.

Or peu importe où il se trouve dans le corps, le tissu endométrial « saigne » chaque mois. Mais lorsqu’il se situe à l’extérieur de l’utérus, comme c’est le cas chez les femmes atteintes d’endométriose, les saignements n’ont aucune issue vers l’extérieur du corps. Ceci explique, en partie, les symptômes observés. Consultez vite votre gynéco à propos pour en avoir le cœur net.

L’endométriose se caractérise par la formation de tissu endométrial, en dehors de l'utérus. Click To Tweet

Comment se manifeste l’endométriose?

Selon la localisation des lésions, les symptômes seront différents. Le symptôme le plus fréquent reste les douleurs intenses du bas-ventre. La plupart des femmes atteintes sévèrement par cette maladie se plaignent d’avoir souffert depuis la puberté de douleurs gynécologiques violentes.

Il peut aussi s’agir de règles douloureuses (parfois très douloureuses), rapports sexuels douloureux, ballonnements du ventre, brûlures et saignements dans les urines.

Parfois l’endométriose est asymptomatique. La maladie est découverte lors d’un bilan de fertilité suite à la difficulté de concevoir un enfant. Chez 30 à 40 % des femmes atteintes d’endométriose, une infertilité  est associée. L’endométriose serait ainsi l’une des causes les plus fréquentes de stérilité.

L'endométriose est une cause fréquente de stérilité chez la femme. Click To Tweet

Cause et facteurs de risque

La cause exacte de l’endométriose est inconnue. Plusieurs théories existent sur l’apparition de cette maladie, sans qu’aucune n’explique totalement toutes les formes:

  • Le sang menstruel refluerait dans le bas-ventre via les trompes. Ce sang contient des cellules qui se nicheraient dans les autres organes du bassin.
  • Les cellules de l’endomètre pourraient être transportées via la circulation sanguine ou lymphatique et disséminées dans d’autres endroits du corps.
  • La métaplasie : transformation du tissu normal d’un organe en un autre tissu anormal, ici en endomètre.

Certains facteurs augmentent le risque de développer l’endométriose :

  • Puberté précoce (le fait d’avoir très tôt ses premières règles)
  • Les douleurs menstruelles intenses à l’adolescence
  • Les règles prolongées ou abondantes
  • Certaines malformations génitales
  • Selon les chercheurs, certains gènes prédisposent à la maladie, car l’endométriose est plus fréquente dans certaines familles. Mais actuellement, personne n’a découvert de quels gènes il s’agit.
La cause exacte de l'endométriose demeure inconnue jusqu'aujourd'hui Click To Tweet

Enfin, la grossesse soulagerait beaucoup les symptômes mais aucune étude n’a encore prouvé une relation grossesse-guérison.

Quel en est le traitement?

Une fois installée, l’endométriose est une maladie chronique qu’il est difficile d’éradiquer. Il existe cependant plusieurs traitements pour soulager les symptômes et les douleurs liées à l’endométriose et empêcher l’évolution de la maladie.

Le traitement médical

  • Les antalgiques et les anti-inflammatoires juste pour soulager la douleur
  • Le traitement par les hormones a pour but de freiner la production d’œstrogènes afin que les foyers d’endométriose ne soient plus activés et ne provoquent plus de douleur.

Le traitement chirurgical

Le but de l’opération est d’éliminer tout le tissu endométrial visible et les adhérences. Mais elle ne donne malheureusement pas de garantie de non-récidive. Chez les femmes plus âgées, on peut enlever tous les ovaires. Ainsi, il n’y a plus de production des oestrogènes qui faisaient proliférer le tissu endométrial.

A ce jour, il n’est pas possible de prévenir l’apparition de l’endométriose.

 

Le blog de Arayaa, tout ce que votre médecin n’a pas le temps de vous expliquer en consultation!


  • 66
  • 27
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    93
    Partages
Docteur G
Docteur G
Dr G est un médecin béninois passionné de médecine préventive. Pour lui, il ne faut pas attendre le malade derrière un bureau de consultation; il faut plutôt agir en amont de la maladie en lui montrant les bonnes pratiques pour conserver sa santé.