L’hygiène de la toux ou comment tousser sans rendre les autres malades

Sérieux, arrêtez d’introduire du coton-tige dans vos oreilles
26 juin 2018
Comment déterminer sa période de fécondité?
4 juillet 2018
Tout montrer

La toux ! Une hygiène pour ça ? Bof ! Je tousse et puis quoi ?

Eh oui ! Une hygiène pour la toux ! Pourquoi donc ? Nous allons le découvrir à travers cet article.

Commençons déjà par définir ce que c’est que la toux.  La toux se définie comme un mécanisme réflexe de défense visant à protéger les voies aériennes (l’ensemble des structures anatomiques par lesquelles passe et sort l’air, une fois inspiré) et les poumons. Il s’agit d’une expiration brusque et bruyante, réflexe ou volontaire, assurant l’expulsion de l’air contenu dans les poumons.

Pourquoi toussons-nous donc ?

La toux permet de lutter contre certains microbes (donc les infections respiratoires : grippe+++) et/ou corps étrangers (par exemple, les particules de poussière qui contiennent le plus souvent des acariens qui sont des parasites très allergisants) qui pénètrent dans les voies respiratoires supérieures. Elle permet d’empêcher leur progression vers les zones les plus basses de l’arbre respiratoire. Elle favorise une liberté de la lumière des bronches (élimination des sécrétions bronchiques) afin de permettre au sujet de ne pas être encombré donc, de bien respirer.

La toux est un mécanisme de défense qui permet d'expulser les corps étrangers et les microbes qui pénètrent les voies respiratoires Cliquez pour tweeter

 

Que se passe-t-il quand nous toussons sans nous protéger ?

Après une toux ou un éternuement, il se forme des gouttelettes aériennes dans lesquelles sont suspendues les microbes et les particules de poussières. Ces dernières restent suspendues pendant des heures dans l’air. Quelqu’un qui est donc dans les parages choppe ces gouttelettes en respirant (soit par le nez soit par la bouche) mais aussi, par les yeux. De façon plus étendue, ces gouttelettes sont transportées par le vent, sur une distance plus ou moins longue (jusqu’à 02 mètres voire plus et à une vitesse de 08 m/s soit 160 km/h) ; ce qui expose aussi les personnes qui sont à une distance plus ou moins longue : on parle de transmission aéroportée. Le phénomène est encore d’autant plus grave que tout ceci se passe dans un endroit confiné (chambre par exemple).

Toux/éternuement--* gouttelettes dans lesquelles sont suspendues les microbes pendant des heures dans l’air. Quelqu’un qui est dans les parages choppe ces gouttelettes en respirant (soit par le nez soit par la bouche, par les yeux). Cliquez pour tweeter

 

Alors ! Cela va alors de soi qu’il y ait une hygiène assez rigoureuse qui aille avec la toux, n’est-ce pas ?!

Alors ! Cela va alors de soi qu’il y ait une hygiène assez rigoureuse qui aille avec la toux, n’est-ce pas ?! Cliquez pour tweeter

Oui, pardi ! Et ce, pour notre protection à tous ! Découvrons donc ces petites choses de grande valeur qu’il faut faire, chaque fois qu’on ressent l’envie de tousser ou d’éternuer.

 

  • Se couvrir la bouche (et le nez)

A faire de préférence avec un papier-mouchoir à usage unique ; à absolument jeter. Puis ensuite, bien se laver les mains ou à défaut, passer du gel antiseptique dans les mains si impossibilité d’accès à l’eau et au savon. Si inexistence du papier-mouchoir alors, il est conseillé de tousser ou d’éternuer dans le pli de votre coude ou encore, sur le haut de votre bras mais, PAS DANS LES MAINS. Cela limite le risque de contamination, car ces parties du corps ne viennent pas en contact avec des personnes ou des objets. Toutefois, cette façon de faire ne convient pas si vous devez tenir un bébé ou un jeune enfant dans vos mains ou dans vos bras. Dans ce cas, assurez-vous de toujours avoir des papiers-mouchoirs propres avec vous.

Si inexistence du papier-mouchoir alors, il est conseillé de tousser ou d’éternuer dans le pli de votre coude ou encore, sur le haut de votre bras mais, PAS DANS LES MAINS. Cliquez pour tweeter
  • Porter un masque (ou un cache-nez et bouche)

Il est conseillé de porter un masque lorsque vous répondez aux 3 conditions suivantes : 1 vous faites de la fièvre ; 2 vous toussez ou éternuez ; 3 vous êtes dans un établissement de santé, par exemple à l’urgence ou dans la salle d’attente d’une clinique. Pensez à renouveler le masque toutes les 04 heures ou lorsqu’il est mouillé !

  • Se laver les mains

Lavez-vous régulièrement les mains ! Ça ne coûte rien mais, ça sauve ! Un lavage de mains efficace dure 20 secondes, utilise un savon liquide et cela élimine bien sûr beaucoup de microbes.

Après tout, n’oubliez surtout pas de consulter votre médecin  afin de traiter efficacement la cause de votre toux : c’est la meilleure prévention pour ne pas avoir à faire tout ce qui a été décrit ci-haut !

Eh voilà ! A bientôt pour d’autres sujets de santé !

 

Le blog de Arayaa, tout ce que votre médecin n’a pas le temps de vous expliquer en consultation!

 

Adonis LOGBO, interne au Centre National Hospitalier Universitaire


arayaa
arayaa
Arayaa fait le pari de l'alphabétisation médicale de masse en Afrique, seul gage pour avoir des citoyens au plein de leurs potentiels afin de relever les défis de développement de l'Afrique, le continent de tous les enjeux!