Médecin, voici 5 raisons de te redéfinir

Médecin, engage toi!
1 septembre 2017
Le paradoxe du chômage des médecins dans un pays qui n’en a pas assez
2 septembre 2017
Tout montrer
  • 15
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    15
    Partages

Le médecin béninois et africain ne doit pas se contenter de n’être que médecin. C’est un luxe nuisible pour lui et pour la société dans laquelle il vit. Il ne devrait plus se l’offrir. C’est en substance ce que je proclamais dans Médecin, engage toi. Dans la  droite ligne de cet article que je vous recommande chaudement, je viens vous donner des raisons concrètes pour lesquelles le médecin n’a d’autres choix que de s’engager.
Docteur H

1.Pour la société

Que ce soit aux frais de l’Etat ou à titre payant, tu dois beaucoup à la société. Même si tu as payé 400.000 fcfa l’an pour apprendre le métier, saches que 400.000fcfa sont ridicule à côté de ce que ta formation coûte en réalité. Nous avons tous bénéficié donc d’une formation subventionnée par l’Etat, c’est-à dire la mémé qui vent du poisson fumé au marché et qui paie patente, de cette dame qui vend les divers dans sa boutique, du monsieur qui paie son impôt, bref de toutes les composantes de la société. Non seulement, la société a contribué financièrement à ta formation, mais elle t’a également offert des individus comme cobayes pour ta formation. Au nom de la reconnaissance, que tu lui dois, ton devoir est de te sauver pour mieux la soigner!

2.Pour le serment d’Hippocrate

Tu as fait des serments en face du buste d’Hippocrate. Et un médecin n’a qu’une seule parole! Autrement cela inquieterait!

Te souviens-tu de tes propos? Je te rafraîchis la mémoire:

Je donnerai mes soins gratuits à l’indigent, est-ce que tu arrives à le faire?

Je n’exigerai jamais un salaire au dessus de mon travail, donc au dessus pas en dessous

Je ne participerai à aucun partage clandestin d’honoraire ,

Je ne permettrai pas que des considérations de religion, de sexe, de nation, de race, de parti ou de classe sociale viennent s’interposer entre mon devoir et mon patient

Je garderai le respect absolu de la vie humaine

3.Pour l’art que tu veux exercer

La médecine est un art. Et les médecins des artistes. Et puis, un artiste pour être prolifique ça a besoin de matériel. Pour bien faire son travail, il n’a pas besoin d’être distrait par les problèmes existentiels comme comment payer le loyer, quoi manger à midi, qu’est-ce que l’avenir lui réserve …

Il a besoin d’être concentré, d’avoir l’esprit libre pour être au sommet de son art. S’il est obligé d’enchaîner 3 jours de gardes d’affilée dans des cliniques différentes, s’il doit être à 2 endroits au même moment à 16h parfois même dans des villes différentes (fin de permanence à la clinique X et début de garde à la clinique Y), l’inspiration ne le lâchera t-elle pas? Est-ce qu’il pourra avoir ce sourire qui est connu pour avoir des pouvoirs thérapeutiques? On ne donne que ce que l’on a.

 

Lire aussi: Le paradoxe du chômage des médecins dans un pays qui n'en a pas assez

4.Pour ta liberté

Médecin, est-ce que tu peux te regarder dans la glace et affirmer que tu es libre? Les médicaments que tu prescrit, n’est-ce pas parce que tu t’es compromis avec un délégué médical? Parce qu’il t’a offert à manger ou t’a procuré des gadgets? La liberté, c’est savoir quoi faire devant une situation de santé et avoir la possibilité de le faire. Nous sommes nombreux à souffrir du syndrome d’épuisement professionnel (burn out), une sorte de désamour pour la profession. Mais il faut oser faire 6 mois de pause, le clochard vaudra surement mieux que toi. Et lorsque ton travail devient une corvée pour toi, comment peux-tu sauver des vies? Libère toi afin de mieux libérer tes patients de la maladie!

5.Pour toi même

Pourquoi as-tu choisi de faire médecine? Est-ce que tu t’en souviens toujours au moins. Au delà de toi, tu dois t’engager pour toi même. Pour tes valeurs et pour ce en quoi tu crois. Pour la raison fondamentale qui t’a conduit en fac de médecine. Te souviens-tu de tes rêves d’adolescents où tu avais envie de sauver le monde? Si tu les abandonne maintenant, tu auras cesser de vivre. Fais que ta vie aies un sens. Sauve toi de la précarité et des conditions exécrables de travail, et seulement là tu pourras sauver tes patients!

Médecin de mon pays, réinvente toi!

 

Le blog de Arayaa, tout ce que votre médecin n’a pas le temps de vous expliquer en consultation!


  • 15
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    15
    Partages
arayaa
arayaa
Arayaa fait le pari de l'alphabétisation médicale de masse en Afrique, seul gage pour avoir des citoyens au plein de leurs potentiels afin de relever les défis de développement de l'Afrique, le continent de tous les enjeux!