Covid-19, une arme de guerre dans les foyers conjugaux

Par Medard Brillant
55 commentaires

L’arrivée de la pandémie de Covid-19, et les restrictions de mouvements entraînent une hausse alarmante des violences domestiques dans le monde. Dans ce billet, vous lirez le témoignage émouvant de Mme Béatrice, une victime des violences psychologiques et physiques dans son foyer conjugal sous les coups de son mari dès l’arrivée de la Covid-19.


Le Témoignage de Dame Béatrice

Un mercredi dans l’après-midi, j’ai rencontré par mégarde dans mon quartier de vieille souche « Cocotomey » une ancienne collègue. Au cours de nos discussions, Béatrice me faisait comprendre qu’elle n’est plus avec son mari à cause des violences qu’elle subisse.

« Si on m’avait dit qu’il allait être violent, je n’y aurais jamais cru. Il m’a manipulé pendant plusieurs années. Je ne m’en rendais pas compte, c’était l’homme de ma vie. Il a été présent pour moi, lorsque je me sentais un peu seule et que j’avais des soucis, il est tout simplement mon modèle et je l’adorais. 

Tout a commencé lorsque la circulation des transports en commun a été suspendue à cause du cordon sanitaire dans le cadre de la riposte contre la Covid-19. Son comportement a changé peu à peu. Il me parlait mal et me contredisait tout le temps. Il était violent. De jours en jours, il était de plus en plus exécrable. Il ne me supportait plus. J’étais son fardeau. Et puis il s’excusait et disait vouloir une seconde chance… Il était dans l’ambiguïté. C’était incompréhensible. 

Un jour, comme d’habitude, j’ai réclamé de l’argent pour la cuisine du ménage et il m’a renvoyé chez mes parents. Cela m’a énervé, on s’est disputé et les insultes ont fusé. Il m’a bousculée et je suis tombée sur la banquette. Mais ma tête a rebondi contre le sol. J’ai eu mal à la nuque pendant plus de deux semaines. Plus tard, il m’a également attrapé par le bras pour me jeter dehors en pleine nuit avant de me récupérer. Il l’a fait trois fois en l’espace des deux semaines. Puis,  j’ai découvert qu’il me trompait et qu’il n’avait plus la possibilité d’aller chez sa maîtresse, donc ça l’énervait. Je suis devenu son esclave dans la chambre. Les insultes, les gifles, les injures… J’encaissais. 

Je n’ai pas déposé de plainte. Je me disais que ça sera la honte pour notre couple. Aussi, personne ne me croirait, et même si j’allais à la police, que pourrais-je leur dire ? C’est tout de même le papa de mes enfants. 

Je mourais en silence lorsqu’un jour, j’ai fais mes colis et je suis partie chez ma petite sœur qui m’a hébergée. Je l’ai prévenue par SMS. J’ai préféré ne pas lui dire en face de peur qu’il recommence.

Cet homme a tout fait pour dire que c’était de ma faute si on se séparait. Sa violence psychologique m’a beaucoup marquée. J’ai du mal à m’en remettre. »

Unsplash License

En réalité, la Covid-19 bouleverse depuis l’ordre des choses chez les êtres humains. Les activités économiques tournent au ralentir. Cet état de chose a mis tout le monde sous pression. Ce qui impacte négativement les foyers conjugaux, car la colère, liée à l’angoisse déclenchée par cette maladie  est souvent déversée sur son ou sa partenaire. C’est le cas du mari de dame Béatrice. La morosité économique liée à la situation sanitaire, est souvent source de dépression, d’anxiété, de lassitude et de stress post-traumatique chez les hommes. Ce qui est parfois à la base des disputes dans les couples.

Les mécanismes de lutte contre les violences domestiques au Bénin

Les violences faites aux femmes constituent un problème crucial de développement qui affecte la femme jusque dans sa dignité.

En effet, en janvier 2012, une étude commanditée par le Ministère de la Famille des Affaires Sociales, de la Solidarité Nationale, des Handicapés et des Personnes de Troisième Âge sur les violences faites aux femmes au plan national a révélé que sur environ 52% de la population que constituent les femmes, 69% ont déclaré avoir subi des violences au moins une fois dans leur vie.

Alors que faire ? Au regard de cette prévalence et de réticences des auteurs de violences sur les femmes, le gouvernement a promulgué la Loi n° 2011-26 du 9 janvier 2012, portant prévention et répression des violences faites aux femmes. Cette loi constitue un mécanisme à la fois de combat et de développement de la femme, une avancée notable dans la protection juridique de la femme béninoise et une meilleure valorisation du principe de l’égalité des sexes.

Les dispositions pénales relatives à la violence conjugale se lisent comme suit:

Pixabay License

Les dispositions pénales avec les articles 32 et 33 du même code punissent les violences psychologiques à l’égard de la femme. « Article 32 : Les violences psychologiques comme définies à l’article 3 de la présente loi sont punies d’une amende pouvant aller à un million de francs. »

Par ailleurs, il est écrit dans la Constitution de la République du Bénin que « l’homme et la femme sont égaux en droits. L’État protège la famille et particulièrement la mère et l’enfant » (Bénin 1990, art. 26).

Les femmes sont protégées à l’égard des violences domestiques. Ainsi, celles-ci, doivent sortir de leur silence et dénoncer les auteurs des violences à leur égard. C’est ce qu’aurait pu faire Mme Béatrice. Le Bénin dispose un réseau de centres de promotion sociale (CPS), localisés dans les 12 départements du pays. Les CSP sont chargés entre autres, d’offrir du soutien aux femmes victimes de violences. Elles peuvent s’adresser également à plusieurs structures comme l’Association béninoise pour le marketing social et la communication pour la santé  (ABMS)et l’Association des femmes juristes du Bénin (AFJB) etc.

En moment de doute ou de recherche d’un partenaire à qui se confier en toute confiance, les victimes et les témoins peuvent contacter le service d’aide Houéfa.
Pour rappel, Houéfa est un service d’écoute et de soutien en ligne destiné à orienter les personnes victimes de violences physiques, d’abus sexuel, d’abus psychologique. Ce centre en ligne offre des services totalement gratuits et met l’humain au centre de ses actions. Au besoin, il vous met en contact avec les institutions les plus adéquates pour vous soutenir. N’hésitez pas alors, à vous rendre sur https://arayaa.com/ pour avoir plus d’informations.

L’avènement de la Covid-19 crée des tensions entres les hommes et les femmes. Une situation qui dégrade les couples compte tenu des violences qui s’y invitent. Que vont devenir les enfants si les femmes quittent le foyer conjugal sous le coup des violences ? Cette question mérite d’être posée. Alors, il important que chacun dans le couple contrôle ses impulsions avant de bien vouloir agir.PARTAGEZ0

AUTEUR·E

Médard Clobechi

L’auteur: Médard Clobechi Journaliste et blogueur, j’aborde les thématiques liées à l’environnement, la santé, l’art et la société. Merci de nous suivre!!!

You may also like

55 commentaires

Frejus août 31, 2020 - 8:46

Super

Daniel août 31, 2020 - 11:31

Belle écriture Châteaubriant

Medard Brillant août 31, 2020 - 2:07

Merci bien

Carlos septembre 3, 2020 - 7:45

Bon courage !

Fruit-Juste septembre 1, 2020 - 1:22

Bon boulot

Bobo août 31, 2020 - 9:09

Votrr message, en mousse d’être touchant c’est très édifiant et je suis sidérée merci beaucoup

Ruth août 31, 2020 - 11:40

C’est très bien d’en parler
Courage a toi frère

Ady août 31, 2020 - 9:32

C’est dur de constater de telles choses dans les couples aujourd’hui. Il est important de faire preuve de patience et de se serrer les coudes en ces moments afin de surmonter les difficultés.
Je passe par ce canal pour demander à dame Béatrice de pardonner son mari quoique ce qu’elle vit en ce moment est difficile et d’essayer aussi de prier pour son mari afin qu’il retrouve son état normal. Cela va beaucoup aider les enfants, parce qu’il ne faut pas aussi ignorer cette partie.

Ulrich Tonakpa août 31, 2020 - 10:04

Il est important d’en parler.

Augustin août 31, 2020 - 5:22

Courage Cweb

TOUKOUROU Fannick Darius Fayçal août 31, 2020 - 10:19

Courage chef

Medard Brillant août 31, 2020 - 10:27

Merci, bien

Adam HOUETENON août 31, 2020 - 10:34

Cool

Ingrid DEGBEKO août 31, 2020 - 10:55

Super cool

Marcel KOSSOU août 31, 2020 - 11:14

Une véritable problématique

Évrard août 31, 2020 - 11:46

Enfin, une tête bien faite qui en parle. Bon courage à vous !

Medard Brillant août 31, 2020 - 10:26

Merci frérot

Ulrich août 31, 2020 - 1:18

Courage C. WEB

El Solo TV août 31, 2020 - 5:19

Formidable cher journaliste. Les mots adéquates pour expliquer le concept sont utilisés.
Force.

Medard Brillant août 31, 2020 - 10:23

Merci bien Fofo El Solo

Marcel NOUDOHOUNSI septembre 7, 2020 - 11:11

Courage mon cher

Victoire A. CATARIA août 31, 2020 - 2:20

Beaucoup de gens ne s’en rendent pas compte et ne considère pas la hausse de se phénomènes pendant cette période de Covid 19 , Alors que c’est une triste réalité.
Je suis vraiment heureuse de voir que par ta plume , tu as sû mettre au grand jour ceci.
Vraiment du courage à toi et espérons que ce qui liront cette article prendrons conscience s’ils sont encore dans l’ignorance.

Medard Brillant août 31, 2020 - 10:26

Merci bien… Mme Victoire…partagez au Maximum le lien de l’article…

Josué D. août 31, 2020 - 4:26

Super production ! Des mots adéquatement choisis. Cool bro 🤝 😎

Freck août 31, 2020 - 5:09

Courage frere. C’est le meilleur texte

Emmanuel septembre 4, 2020 - 8:15

Courage CWEB. Une excellente production . Courage et persévérance . Que Dieu t’accompagne

KWAMEY BININSI août 31, 2020 - 6:12

Joli texte

Marc août 31, 2020 - 6:51

Il est important de saluer d’où vient cette inspiration.

Bon courage à vous frère !

Stéphania août 31, 2020 - 7:36

C’est très bien. Courage

Emmanuel septembre 4, 2020 - 8:18

Du courage boss. Une excellente production.

Yves bienvenu août 31, 2020 - 8:21

Une réalité qui sévir , merci mon génie Médard Clobéchi .

Romaine août 31, 2020 - 8:30

C’est vraiment super, bon courage et bonne continuité pour le travail

Pascaline août 31, 2020 - 10:04

Intéressant. Courage à toi

Charlotte EZEBADA août 31, 2020 - 11:19

Un témoignage vivant, relaté avec les expressions adéquates. Merci d’être la voix des sans voix.

Noël septembre 1, 2020 - 5:14

Merci beaucoup pour l’écrit et aussi l’information

Romuald septembre 1, 2020 - 6:29

Courage à vous. Très cool

Marcellin GBAGUIDI septembre 1, 2020 - 9:58

Courage frère ! C’est édifiant ton article.

FINAGNON Julien septembre 1, 2020 - 10:08

Félicitations et du courage Brillant… C’est simplement cool

Gilbert septembre 1, 2020 - 10:45

Merci Beaucoup Et Belle Thématique

Dèsirè septembre 1, 2020 - 1:02

Bravo. Thank you for this article. All the best.

Ange septembre 1, 2020 - 9:45

J’ai apprécié le témoignage. Il est édifiant

Willyam septembre 2, 2020 - 11:26

C’est très bien

Yannick septembre 2, 2020 - 12:30

C’est Brillant

Flora septembre 3, 2020 - 7:58

Je suis sidérée. Force à toi !

Caroline ODOU septembre 3, 2020 - 11:49

Merci de clamer haut et fort ce qui de fait et ce dit tout bas.

Parbriz Jeep Grand Cherokee 2015 septembre 3, 2020 - 11:53

Heya! I’m at work browsing your blog from my new iphone 3gs!
Just wanted to say I love reading your blog and look forward to all
your posts! Keep up the fantastic work! https://vanzari-parbrize.ro/parbrize/parbrize-jeep.html

Parbriz Audi Q3 2011 septembre 3, 2020 - 2:22

Greetings! I know this is kinda off topic but I’d figured I’d ask.
Would you be interested in trading links or maybe guest writing a blog article or vice-versa?
My site goes over a lot of the same topics as yours and I think
we could greatly benefit from each other. If you happen to be interested feel free to shoot
me an e-mail. I look forward to hearing from you!
Awesome blog by the way! https://vanzari-parbrize.ro/geamuri/geam-alfa_romeo-33_sportwagon_907b_-1992-103631.html

Parbrize IVECO DAILY VI Box 2017 septembre 3, 2020 - 8:17

Woah! I’m really digging the template/theme of this blog.
It’s simple, yet effective. A lot of times it’s hard to get that “perfect balance” between usability and appearance.
I must say you have done a fantastic job with
this. Additionally, the blog loads extremely quick for me
on Opera. Outstanding Blog! https://vanzari-parbrize.ro/parbrize/parbrize-iveco.html

Parbriz auto FIAT BRAVO I 182 1995 septembre 3, 2020 - 8:32

Hey There. I discovered your blog the use of msn. That is a
really smartly written article. I’ll be sure to bookmark it and come back to learn extra of your useful information. Thanks for the post.

I will definitely comeback. https://vanzari-parbrize.ro/parbrize/parbrize-fiat.html

KAMAL DINE septembre 4, 2020 - 9:56

Bonne Rédaction
Je valide

constantine septembre 7, 2020 - 11:46

Bonne rédaction

Giraud Togbé septembre 4, 2020 - 2:53

Ça doit se savoir !

Cristel septembre 5, 2020 - 4:35

Félicitations

JPN septembre 9, 2020 - 9:15

Félicitations !

Expédie septembre 12, 2020 - 7:04

Intéressant

Comments are closed.

Discutons-en
De quoi avez vous besoin ?
Vous avez un problème de santé?