L’ABC de l’AVC

Par Docteur H
2 commentaires
Chaque jour, plusieurs centaines d’africains sont victimes de l’AVC. Mais cette maladie ne semble pas être encore connue par la population. Nous vous dirons ici ce que c’est, comment le reconnaître et surtout comment l’éviter.
Docteur H

L’AVC, Accident Vasculaire Cérébral, est un déficit neurologique focal d’installation brutale. Le déficit peut être :

1. Une paralysie du visage , la lèvre est tombante – le bon réflexe : demander à la personne d’essayer de sourire.
2. Une difficulté à parler – le bon réflexe : faire répéter une phrase simple.
3. Un membre qui ne bouge plus – le bon réflexe : demander à la personne de lever les bras.

4. Une perte de connaissance ou une agitation

Ces signes permettent de reconnaître rapidement l’AVC même s’ils ne lui sont pas spécifiques.

Une paralysie du visage, un membre qui ne bouge plus, une perte de connaissance,... c'est peut-être un AVC! CLIQUEZ POUR TWITTER

80% des AVC sont dits “ischémiques” (la circulation sanguine vers ou dans le cerveau est interrompue par un vaisseau sanguin bouché) et 15% sont “hémorragiques” (la rupture d’un vaisseau sanguin provoque une hémorragie dans le cerveau). Les 5% restants sont des hémorragies méningées.

Des études montrent que 90% des risques d’AVC dépendent de ces 10 facteurs de risque modifiables :

– L’hypertension artérielle
– Le tabagisme
– Le rapport taille-tour de hanche élevé (obésité)
– Le manque d’activité physique
– L’alimentation pauvre en fibres et riche en graisses et sel
– Un taux de cholestérol trop élevé
– Les facteurs psycho-sociaux (stress, dépression, événements de la vie)
– Les maladies cardiaques (troubles du rythme cardiaque , crises cardiaques, rhumatisme articulaire aigu)
– La consommation excessive d’alcool  (plus de 14 verres par semaine chez les femmes et 21 chez les hommes)
– Le diabète

80% des AVC pourraient être évités en contrôlant au mieux l’ensemble de ces facteurs de risque.

Enfin, selon une étude américano-japonaise parue en février 2016, le risque d’AVC est accentué par une mauvaise hygiène bucco-dentaire. La bactérie responsable, de type Streptococcus mutant contenu dans la salive, peut se fixer aux vaisseaux et favoriser l’AVC.

Lire aussi : 5 astuces pour vaincre la mauvaise haleine

Contribues à la sensibilisation autour des AVC en partageant ces informations avec ceux qui comptent.

 

Le blog de Arayaa, tout ce que votre médecin n’a pas le temps de vous expliquer en consultation!

You may also like

2 commentaires

Kamel LAFIA octobre 29, 2017 - 1:37

Clair, précis et net. merci doc. bon boulot.

Arayaa octobre 30, 2017 - 10:28

Merci doc pour ces bons mots. Et longue vie à la médecine en français facile!

Comments are closed.

Discutons-en
De quoi avez vous besoin ?
Vous avez un problème de santé?