Ma santé au centre – qu’est ce qui l’entoure ?

Perdre du poids à tout prix – Et notre SANTE dans tout ça ?
2 novembre 2019
Samedi Santé: et si vous nous laissiez propulser votre santé?
4 novembre 2019
Tout montrer

Si vous venez de lire la première partie de cet article, c’est que vous êtes intéressés de savoir quels sont les autres éléments en dehors de votre poids qui influencent votre état de santé. Je ne saurai les citer tous, mais je pense que l’état de certains organes principaux comme le cœur, le foie et les reins semble déterminant. C’est pour cela qu’un bilan de santé régulier est utile, car il permet d’observer le fonctionnement de ces organes et de déceler tôt les dysfonctionnements. C’est ce bilan que vous faites avec votre poids en montant régulièrement sur la balance ou en jugeant votre silhouette dans un miroir. Pas mauvais, mais cela ne saurait suffire, car d’autres organes ont aussi besoin d’un check-up régulier. Pourquoi soumettre votre poids à un bilan régulier (parfois même journalier) alors que vous ne pensez même pas à faire examiner votre cœur, votre foie, vos reins ou tout autre organe une seule fois par an ?

Je sais que pour certains, perdre du poids est avant tout un objectif SANTE, parce qu’il vous a été conseillé par un agent de santé sans doute après un suivi médical. Mais l’objectif seul ne suffit pas. Les moyens comptent aussi. Si vous cherchez à perdre du poids par n’importe quel moyen et de n’importe quelle façon, vous risquerai bien de vous dévier de l’objectif SANTE que vous vous êtes fixé au départ. Quand vous faites recours à l’une ou l’autre de ces méthodes qu’on vous vend pour perdre du poids, affiner votre taille, rebondir vos fesses, prendre du muscle… (évoquées dans le premier article), pensez-vous à votre cœur ? A votre foie ou à vos reins ? Ou encore à vos articulations ? Votre périnée ? Connaissez-vous les conséquences de ces remèdes sur votre corps ?

Le plus souvent NON. Vous ne pensez généralement qu’à cette perte de poids ou cette nouvelle silhouette que vous aurez. Au détriment de votre santé ? Je pense personnellement que la balance ne s’équilibre pas et que rien ne vaut de sacrifier la santé pour soi-disant être « belle ou beau », car vous l’êtes déjà en réalité. Je voudrais donc vous inviter désormais, à faire en sorte que toute prise de décision pour essayer tel ou tel remède se fasse en gardant comme objectif premier une bonne santé et non un objectif purement esthétique. Evidemment, la santé n’est pas que physique. Elle est aussi mentale. Et si vous n’êtes pas bien dans votre corps, c’est que votre santé mentale n’est pas au top et cela pourrait influencer votre santé physique. Je ne dis donc pas qu’il faut ignorer cet aspect de la chose, mais je pense que ce n’est pas en perdant quelques kilos ou en ayant des fesses plus rebondies qu’on s’accepte mieux. Le travail d’acceptation de soi part du début et peut être beaucoup plus profond. On doit s’aimer même avec nos défauts, et seulement à partir de là chercher à améliorer certains détails. Partir dans cette quête de changement avec un corps mal aimé, c’est prendre le risque de ne jamais s’arrêter car vous ne serez jamais satisfait puisqu’au prime abord vous n’avez pas appris à vous aimer en réalité. Fermons la parenthèse !

Pour en revenir à la question de la santé, il est important de savoir que plusieurs autres facteurs influencent en permanence notre état de santé en agissant sur notre poids, notre cœur, notre foie, nos reins, nos articulations, notre périnée autrement dit l’ensemble de notre corps. Évidement il y a des facteurs sur lesquels nous n’avons aucun pouvoir comme la génétique (ce que nous transmets nos parents), des facteurs sur lesquels nous n’avons plus de pouvoir aujourd’hui comme les maladies dont nous avons souffert par le passé et les séquelles que nous en avons gardé ou non, d’autres facteurs sur lesquels nous n’avons pas de pouvoir par contrainte (l’environnement polluant par exemple), et enfin il y a des facteurs sur lesquels nous avons un pouvoir de décision qui sont essentiellement nos comportements (notre façon de bouger au quotidien, notre alimentation, notre décision d’aller consulter ou non un médecin…). Notre état de santé résulte de tous ces facteurs. Qui ne voudrait pas être en bonne santé ? Que souhaite-on en premier le jour de l’an? N’est-ce pas la santé ? Alors que faisons-nous au quotidien pour la préserver comme nous le souhaitons si ardemment ? Vous voulez en savoir plus ? Rendez-vous au prochain numéro. En attendant n’hésitez pas à laisser un commentaire pour dire de quel côté vous semblez être aujourd’hui: avez déjà décidé de changer physiquement? Si oui, l’objectif SANTE était votre priorité ou est-ce purement esthétique?

Yollande Sènan DJIVOH SONOUNAMETO, Kinésithérapeute, Coach Fitness et passionnée de la prévention en santé.

Le blog de Arayaa, tout ce que votre médecin n’a pas le temps de vous expliquer en consultation!


Yollande DJIVOH SONOUNAMETO
Yollande DJIVOH SONOUNAMETO
Yollande est kinésithérapeute spécialisée en Périnéologie et Coach Fitness. Elle participe à l’encadrement des étudiants en Kinésithérapie à la Faculté des Sciences de la Santé de Cotonou et prend en charge les patients au Service de Rééducation du CNHU-HKM. Son ambition c’est de faire comprendre à tous l’utilité de la prévention en santé, notamment en ce qui concerne le périnée mais aussi le pouvoir de l’activité physique. PREVENIR VAUT MIEUX QUE GUERIR. Elle poursuit actuellement doctorante à l'Université Catholique de Louvain en Belgique.