Mort d’un ”inconnu” au CNHU, nous faisons le mauvais débat

Par Docteur H
0 commentaire

[:fr]La presse et la toile sont ameutées depuis quelques jours déplorant le décès du fils d’une autorité dans des conditions tout à fait déplorables. Je compatis à la douleur des parents. Mais excusez-moi de le dire ainsi : « Des gens meurent comme ça tous les jours» Et surement après cet incident, d’autres ont subi le même sort. Si nous sommes tous d’accord qu’il n’y a pas de supers-citoyens, cessons d’en faire une affaire d’Etat.

Le problème, le vrai, il est ailleurs. Réglons-le en entier ou nous continuerons à entendre ce genre d’histoire.

Nous nous sommes tous époumoner lorsque le drame de Tori est survenu. Et après, on a fait quoi pour que ce drame et tous les autres ne nous arrivent plus ?

Après, il est facile d’accuser le CNHU ou les soignants. Mais que voulez-vous que les médecins fassent s’ils n’ont pas les moyens matériels pour offrir les premiers soins ? Plus d’une fois il m’est arrivé d’avoir à écrire une ordonnance de sérum glucosé et d’attendre que les parents aillent le chercher sachant que le temps ne jouait pas en faveur du malade ? Combien de vies auraient pu être sauvées si nous disposions ne saurait-ce que de sérum glucosé dans les Kits d’urgences que nous n’avons même pas ? Et oui, il nous arrive de cotiser pour faire des stocks de produits d’urgence. Mais pour combien de temps pourrons nous faire cela ? Cette solution n’est pas du tout durable. Nous n’avons pas le dos assez large pour porter toutes les misères du pays.

Si le citoyen n’a pas compris que cela n’arrive pas qu’aux autres (j’ai déjà vu un ancien ministre de l’énergie mourir parce qu’il y avait eu délestage pendant qu’il était branché à des appareils en soins intensifs),

Si le citoyen n’a pas compris qu’il est seul responsable de ce qui lui arrive et qu’il doit exiger des décideurs qu’il a lui-même élu de lui garantir une meilleure santé,

Si les citoyens ne sont pas assez disciplinés pour s’organiser en groupes d’influences/d’intérêts (les associations de patients souffrant de tel ou tel mal sont rares),

Alors, nous n’aurons que nos yeux  pour pleurer chaque fois que cela nous arrive.

 

Et croyez-moi cela nous arrivera encore si nous maintenons le statu quo !

 

Le blog de Arayaa, tout ce que votre médecin n’a pas le temps de vous expliquer en consultation![:]

You may also like

Discutons-en
De quoi avez vous besoin ?
Vous avez un problème de santé?